Divorce party

Divorce Party : comment et pourquoi fêter un divorce ?

Venue des Etats-Unis, la Divorce Party est la dernière tendance en matière d’événementiel. Après la baby shower pour célébrer une grossesse, la mode est de fêter son divorce pour repartir du bon pied et tourner la page après une séparation. Explications et conseils pour en organiser une.

Qu’est-ce qu’une Divorce Party ?

Une Divorce Party est une fête de divorce. Par analogie avec les enterrements de vie de célibataire auquels elle ressemble, on pourrait appeler ça un enterrement de vie maritale, ou un déterrement de vie de jeune fille/garçon. Plusieurs stars américaines comme Kate Perry, Kate Moss, ou encore Katie Holmes en ont organisé une après leur séparation. La fête de Divorce Party peut prendre plusieurs formes : une soirée à la maison, une virée en boîte, un week-end (à Las Vegas, généralement), une journée cocooning au spa, une soirée pyjama, etc. Tout dépend des envies de la personne divorcée. Ce sont plus souvent les femmes qui veulent organiser une Divorce Party, mais certains hommes célèbrent aussi leur divorce !

Pourquoi organiser une Divorce Party ?

De nombreuses personnes critiquent la Divorce Party car elles ne comprennent pas l’intérêt de fêter un divorce, qui, pour elles, est un échec. Pourtant, les thérapeutes de couples et psychologues recommandent volontiers la fête de divorce à leurs clients en instance de séparation : en effet, il a été démontré que la Divorce Party, agissant comme un rituel, un rite de passage, favorise la transition entre deux états (vie maritale, vie de célibataire) et est bénéfique aux personnes qui en organisent une. Cela leur donne le sentiment de vraiment tourner la page, les aide à faire le deuil de la relation. Plus prosaïquement, une procédure de divorce est un processus si douloureux et stressant que de nombreux divorcés ressentent le besoin de relâcher la pression et se défouler en faisant la fête !

Quand organiser une fête de divorce ?

Seulement après que le divorce soit officiellement prononcé et les démarches juridiques terminées. Et surtout après que les tensions se soient apaisées, qu’on ne soit plus en mode « colère » afin que la Divorce Party ne devienne pas une Revanche Party malsaine… Vous trouverez sur le site Ma Divorce Party des tonnes de conseils, d’idées déco, de ressources et bons plans pour réussir votre Divorce Party. Toutes les questions y sont abordées : le timing, les invitations, le déroulement, etc. C’est le premier site francophone dédié à la Divorce Party et le plus complet.

Comment fêter un divorce ?

Organisez votre fête de divorce comme vous organiseriez une soirée ou un anniversaire, mais ajoutez-y des animations et des jeux spécifiques pour mettre une bonne ambiance. Prévoyez aussi un Divorce Cake, un gâteau de divorce. C’est un gâteau spécialement adapté à l’occasion, sur le thème du divorce. Il est généralement humoristique mais il peut être élégant. Faites appel à un Cake Designer ou un pâtissier qui maîtrise la technique de la pâte à sucre pour le réaliser.

Qui inviter à une Divorce Party ?

On a vu des couples d’ex organiser une Divorce Party ensemble ! Pour montrer au monde qu’ils restent en bons termes et dédramatiser sur la situation. Mais le plus souvent, c’est la femme qui organise une fête, avec ses amis. Il faut toutefois éviter de convier ses collègues, ses enfants (même adultes) ou toute personne face à qui on ne voudrait pas se retrouver dans une position gênante, les Divorce Parties étant des soirées arrosées où tous les délires sont permis… Il faut surtout s’entourer de gens bienveillants, qui comprendront et ne jugeront pas, et surtout prêts à faire la fête.

Un rituel

Certaines personnes intègrent un rituel spécial à leur Divorce Party, un geste symbolique pour manifester la fin de leur mariage : déchirer sa robe de mariée ou son costume, enterrer sa bague de fiançailles ou son alliance, faire une séance photo « trash the dress », organiser une cérémonie de divorce au cours de laquelle on formule des voeux de désengagement… etc. Si cela peut aider, pourquoi pas ? Attention toutefois à ne pas aller trop loin dans la tentation destructive, notamment si vous avez des enfants. Il n’est pas conseillé de jeter ou brûler ses photos de mariage, par exemple, car vos enfants voudront les regarder plus tard. D’une manière générale, on recommande de rester dans un esprit bon enfant, constructif et positif – plutôt que destructif – pour sa Divorce Party. On évite le trash, le ridicule, ou le kitsch, pour rester dans le bon goût et le convivial. Comme dans les enterrements de vie de jeune fille actuels…

Posts created 26

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut